blog d'une fille un peu tarte qui fait des tourtes

mardi, novembre 06, 2007

Pédale douce


Angela Merkel a opposé dimanche dernier une fin de non-recevoir à la proposition faite par un partenaire au sein de son propre gouvernement, proposition consistant à instaurer une limitation de vitesse sur les autoroutes.

"Avec moi, il n'y aura rien de tel", a déclaré la chancelière à la télévision ZDF.

Plutôt que de limiter à 130 km/h la vitesse sur autoroutes, comme l'ont proposé samedi 27 octobre dernier à la surprise générale les délégués du SPD réunis en congrès à Hambourg, il importe de trouver des solutions contre les embouteillages, "au moins autant polluants que la vitesse en voiture", a estimé Madame Merkel.

"Pour moi, la bonne réponse, ce sont des systèmes modernes de régulation de la circulation: à un certain moment de la journée on peut rouler plus vite, à un autre moment plus lentement. Cela renforce la sécurité", a-t-elle expliqué.

De son côté, le secrétaire général de la CDU, le parti d'Angela Merkel, a estimé que l'idée du SPD aurait des avantages limités, et en tous cas "sans aucun rapport avec les restrictions que cela représenterait pour les automobilistes".

La proposition du SPD, adoptée samedi à la surprise générale lors de leur congrès, répondait à une demande des organisations écologistes et des Verts pour qui réduire la vitesse sur les routes s'inscrit dans la lutte contre le réchauffement climatique.

La règle concernant les autoroutes allemandes (les "Autobahnen") est l'absence de limitation de vitesse. Par défaut, la vitesse est conseillée à 130 km/h, ce que d'ailleurs pas mal d'allemands respectent par souci d'économie de carburant. Certaines portions, notamment dans le Sud de l'Allemagne, sont conseillées à 110 km/h.

Mais l'industrie automobile dispose, en Allemagne, d'un poids et d'une influence énormes et l'idée avancée par le SPD saluée dimanche par les Verts, a été vivement rejetée par le tout puissant Club automobile général allemand (ADAC), qui revendiquent Outre Rhin 15 millions de membres.

Une telle mesure est "complètement inutile. Elle "réduirait de moins d'un demi-point de pourcentage les émissions de CO2 en Allemagne", a estimé son président Peter Meyer.

Certes Monsieur Meyer, mais les petits ruisseaux ne font-ils pas les grandes rivières ?

2 Comments:

Blogger Barbara, Jochen et bientôt Noé said...

ma belle famille est exactement comme tu le dis elle ne roule à pas plus de 130km/h pour maîtriser leur consommation de carburant je trouvais ça bizarre mais quand on voit l'évolution du prix du baril... c'est compréhensible
je pense que c'est cette hausse des prix qui va changer le comportement de beaucoup d'automobilistes pas les problèmes écologiques
dans ma ville d'origine en France quelques portions de l'A31 on été réduite à 90km/h...je ne te dis pas la tragédie... et dans les pays du nord la vitesse sur autoroute est aussi très limitée... j'ai toujours trouvé bizarre que ce ne soit pas encore le cas en Allemagne...

1:40 PM

 
Anonymous Poulain said...

Ce qui serait top, c'est qu'Angela Merkel convainque son ami Nicolas Sarkozy de faire la même chose sur les autoroutes françaises...

2:47 PM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home