blog d'une fille un peu tarte qui fait des tourtes

mercredi, mars 21, 2007

A quel saint se vouer ?


Face à la menace d’un époux violent, une jeune marocaine a déposé devant le Tribunal de Francfort en octobre dernier une demande de divorce immédiat.

La jeune femme, âgée de 26 ans et mère de deux enfants, espérait mettre ainsi fin aux menaces de son conjoint.

Bien mal lui en a pris.

Non seulement la juge saisie du dossier a refusé d’accéder à sa demande mais, dans sa bonté, s'est fendu d'un petit courrier pour lui expliquer que le Coran, non seulement, ne condamnait pas les mauvais traitements entre époux mais donnait au mari des droits de correction sur sa femme.

Elle lui a en outre expliqué que son époux et elle s’étaient unis sous la loi islamique et, citant des versets du Coran, lui a conseillé d’attendre le délai légal pour faire sa demande de divorce.

La loi allemande prescrit que les époux doivent être séparés depuis un an avant que ne puisse être entamée une procédure de divorce. Espérons que cette pauvre jeune femme soit encore dans un an en mesure de déposer sa demande.

En Allemagne comme en France, l'insécurité législative fait rage. Résultat : Les magistrats ne savent plus à quel saint se vouer...

3 Comments:

Blogger MAD said...

Hallucinant. Je passe outre le fait que, malgré l'agression, elle ne puisse pas encore divorcer (et il y en aurait long à dire...), pour m'intéresser à cette lettre: depuis quand les juges allemands utilisent la Sharia?

10:26 AM

 
Blogger Schatz said...

Ca donne envie de remettre la robe, non ? En tous les cas, les avocats ont ici aussi beaucoup à faire...

3:25 PM

 
Anonymous Desiree said...

Well written article.

6:24 PM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home