blog d'une fille un peu tarte qui fait des tourtes

mardi, janvier 02, 2007

Das Feuerwerk und "Dinner for one"


Premier réveillon en Allemagne, merci Elie et Julia...

L'occasion de découvrir deux institutions : les feux d'artifices et autres pétards qui, dès minuit et parfois même un peu avant, illuminent le ciel allemand et le fameux sketch "Dinner For One".

"Dinner For One" est un sketch très populaire en Allemagne.

En 1963, un producteur de télévision allemand cherche un sketch à diffuser sur sa chaîne pour combler les trous dans son programme et booster son audimat.

Il parcourt l'Europe et rencontre, dans un cabaret de Manchester, deux comédiens en train de jouer "Dinner For One". Il achète aussitôt cette pièce qui se révèlera être un vrai succès Outre Rhin.

L'histoire : Une vieille dame anglaise veut fêter son 90ème anniversaire avec ses amis de toujours, Sir Toby, l'amiral von Schneider, Mr. Pommeroy et Mr. Winterbottom.

Le hic ? Ils sont tous morts.

Son majordome va donc jouer le rôle des quatre défunts amis, boire comme quatre et claquer des talons pour imiter l'amiral...

A la fin, il est complètement ivre, mais ne trébuche même plus sur le tapis en peau de tigre. La vieille dame, flegmatique, part alors se coucher.

A chaque plat, le majordome lui fait remarquer :
"The same procedure as last year, Miss Sophie?" (la même chose que l'an dernier, Melle Sophie)

-The same procedure as every year, James!" (la même chose que chaque année, James) lui répond-elle

Chaque année, au réveillon du jour de l'an, ce sketch est diffusé à la télévision sur quasiment toutes les chaînes du pays, et sur certaines même plusieurs fois!

C'est d'ailleurs un moment très attendu des Allemands au réveillon. La phrase "The same procedure as every year, James!" est devenue une phrase culte. Les Allemands connaissent mieux les dialogues que les Anglais, alors pourtant le sketch est en anglais.

"Dinner For One" est, pour un allemand, l'équivalent du "Père Noël est une ordure" pour un français.

Ah, le Père Noël est une ordure...

"Oh Thérèse ! Une serpillère ! C'est formidable, écoutez, fallait pas... (Thérèse : mais non Pierre c'est un gilet...)

Ah mais oui bien sûr, c'est un gilet ! Où avais-je la tête ? Il y a des trous plus grands pour mettre les bras !

Si vous saviez comme ça tombe bien, je me disais encore hier soir qu'il manquait quelque chose pour descendre les poubelles. Je suis ravi Thérese !"

1 Comments:

Anonymous thomass said...

j'aime bien !

mais, tu sais qu'il y a des gens qui sont payés pour faire ce genre de texte ???
http://www.arte.tv/fr/connaissance-decouverte/karambolage/104016.html

10:54 PM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home